samedi 21 octobre 2017

Payer et non Paillé

Les registres de la paroisse Sacré-Coeur-de-Jésus de Shawinigan pour le 5 juillet 1904 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B. 20   Mrie Yvonne Délima PAYER Paillé 

Le cinq juillet mil neuf cent quatre, nous prêtre soussigné, avons baptisé Marie Yvonne PAYER Délima, née la veille, du légitime mariage de Victor Paillé et de Flavie Gagnon, de cette mission. Parrain, Francois Ricard, marraine, Emma Massicotte, lesquels ont signé avec nous, le pere ayant déclaré ne le savoir.
     Emma Massicotte
  Francois Ricard
             J.M. Boucher ptre». 

Dans la marge, on peut lire l'annotation suivante :
«changement de nom suivant certificat de changement de nom no 79-197 dont copie est annexée au present feuillet Joanne Boisvert Protonotaire adj.».
 

[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Shawinigan, Québec.]

vendredi 20 octobre 2017

Les parents d'Augustin

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 25 septembre 1753 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B. d'augustin 

Le vingt cinq septembre mil sept cent cinquante trois par nous pretre soussigné a été baptisé Augustin né aujourd’hui de parents inconnus. Le parrain a été augustin Lemire, et la marraine geneviève Delorme soussignés.
augustin Lemieux
g Delorme
     Collet vic S». 

Dans la marge, on peut lire l'annotation suivante :
«Nota. L’Enfant nommé Augustin cy à côté est né du légitime mariage de jean-Baptiste dufond dit St. jean et de marie-louise Déry son Epouse. suivant le témoignage qu’en a rendu la femme de Joseph labranche chez qui la mere a fait ses couches. fait à Québec le 5 juin 17547 J. F. Récher Curé».
 

[Summary :
The church record for the baptism of an unknown boy in Québec, Québec.]

jeudi 19 octobre 2017

L'épouse était mineure

Les registres de la paroisse Saint-Pierre et Saint-Paul de Baie Saint-Paul pour le 22 novembre 1864 font état de l'acte de mariage suivant : 

«M. 20   André Mailloux & M. Célina Bouchard 

   Le vingt deux novembre mil huit cent soixante & quatre, après la publication de trois bans de mariage faite aux prônes de nos messes paroissiales entre André Mailloux, cultivateur, domicilié à l'Isle aux Coudres, fils majeur de défunt Vital Mailloux & de défunte Françoise Bouchard d'une part, & Marie Célina Bouchard, fille mineure de défunt René Bouchard, cultivateur, et de défunte Marie Léa Lévesque, de cette paroisse d'autre part ; semblable publication ayant été faite dans la paroisse de l'Isle aux Coudres, comme il appert par le certificat de Monsr. le Curé du lieu ; & ne s'étant découvert aucun empêchement au dit mariage agréé des parents représentés par un tuteur nommé ad hoc ; par la Cour de Circuit de ce District en date du huit du présent mois, nous prêtre curé soussigné, avons reçu leur mutuel consentement de mariage & leur avons donné la bénédiction nuptiale en présence de Pierre Didace Maillloux, oncle de l'époux, de Célestin Lemay parent & tuteur de l'épouse & de Vital Mailloux, parent de l'époux, qui avec les dits époux ont signé avec nous.
Célina Bouchard        Pierre Didace Mailloux.
André Mailloux           V. Mailloux
                    J.N. Gingras ptre».


[Summary :
The church record for a marriage in Baie Saint-Paul, Québec.]

mercredi 18 octobre 2017

Après une maladie de trois mois

Les registres de la paroisse Sainte-Adélaïde de Pabos pour le 5 avril l900 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S.5.   Marianne dite Duguay (15 ans) 

    Le cinq Avril, mil neuf cent, nous soussigné, Curé de cette paroisse, avons inhumé dans le cimetière du lieu le corps de Marianne dite Duguay, fille illégitime née de parents inconnus, décédée l'avant-veille à l'âge de quinze ans. Furent présents à l'inhumation Jean-Jacques Aspirot et Napoléon Côté soussignés avec nous. Lecture faite.
Jean Jacques Aspirault
Napoléon Côté
                 F.-X. Bossé ptre curé.». 

Dans la marge, on peut lire les annotations suivantes :
«- maladie de 3 mois -
- suppression des règles -».
 
De quelle façon expliquer le surnom de cette jeune fille ?
 

[Summary :
The church record for the burying of a girl in Pabos, Québec.]

mardi 17 octobre 2017

Onésime signe Onissime

Les registres de la paroisse Sainte-Anne de Varennes pour le 18 février 1873 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B. 11   Jos. Arthur Bordua 

Ce dix huit février mil huit cent soixante treize, Nous, soussigné, vicaire de Varennes avons baptisé Joseph Arthur né la veille, du légitime mariage de Joseph Bordua, cultivateur, et de Céleste Brunelle de cette paroisse. Le parrain été Fabien Geoffrion et la marraine Onésime Lussier soussignés avec nous. Le père absent
Onissime Lussier
Fabien Geoffrion
                   E. A. Coallier ptre vic». 

Dans la marge, on peut lire l'annotation suivante :
«junior».
 

[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Varennes, Québec.]

lundi 16 octobre 2017

Dans le cimetière des innocents

Les registres de la paroisse de la Décollation de Saint-Jean-Baptiste de L'Isle-Verte pour le 29 août 1791 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«Sep 9   jos Beaulieu 

L'an mil sept cent quatre vingt onze le vingt neuf aout par nous pretre soussigné curé des paroisses isle verte, trois pistoles & ? a été inhumé dans le cimetiere des innocents de cette paroisse, le corps de joseph, agé de sept mois et quelque fils de françois hudon dit Beaulieu et de Josephte coté habitens de cette paroisse en presence des temoins Louis Valentin dit Mecto, Louis coté, & plusieurs autres de ce requis suivant lordonnance. double entre nous
                  J Paquet ptre».
 

[Summary :
The church record for the burying of a boy in L'Isle-Verte, Québec.]

dimanche 15 octobre 2017

Les signatures à droite

Les registres de l'Église Évangélique Baptiste de Roxton Pond pour le 31 janvier 1901 font état de l'acte de mariage suivant : 

«Aujourd'hui le trente et unième jour de Jan.
mil neuf cent un, après avoir obtenu une licence de
mariage et en présence des témoins soussignés ont été
unis dans les liens sacrés du mariage Joseph H.
Robitaille journalier de la paroisse de Ste Prudentienne
P. Que fils majeure Honoré Robitaille de Clinton Mass
Emilie Jarmain son épouse et Mlle Annie Purdy
fille majeure de M. Samuel Purdy cultivateur de
la paroisse de Ste Prudentienne d'autre part.
Mariage                                 Jos H Robitaille
Honoré Robitaille                    Annie E Purdy
Annie Purdy                           Arthur V Purdy
Le 31 Jan 1901                     ?  Agnes. Purdy.
                                             Samuel J. Purdy
                                              Edith M. Purdy
                                                      W   Purdy
                                                     Wm Baird
                                             Geo. K. Sweat».


 





Une disposition particulière pour les signatures et les éléments de référence d'un acte de l'état civil.


[Summary :
The church record for a marriage in Roxton Pond, Québec.]

samedi 14 octobre 2017

Fils naturel d'un officier anglais

Les registres de la paroisse de Saint-François (Île-d'Orléans) pour le 3 août 1765 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S 

Le trois aout, mil sept cent soixante cinq a été inhumé joseph fils naturel d’un officier anglois dont on ignore le nom presentement, et d’helene Campagna décédé d'hyer âgé d'environ treize mois. etaient presents Jean Labbé et augustin marceau qui ont declaré ne scavoir signer
               ?   ptre miss».
 

[Smmary :
The church record for the burying of a boy in Saint-François (I.O.)]

vendredi 13 octobre 2017

Inhumé dans la cave de la nouvelle église

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Montréal pour le 22 juillet 1857 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«1170   Messire Seraphin Octave Paquet. 

Le vingt deux juillet mil huit cent cinquante sept, Je prêtre soussigné, curé de la Longue Pointe ai inhumé dans la cave de la nouvelle Eglise de St Jacques le corps de Messire Séraphin Octave Paquet, Prêtre, décédé l'avant veille, agé d'environ trente sept ans. Etaient presents Messieurs Luc Pélissier, René Rousseau et Charles Lenoir, Prêtres du Seminaire, soussignés
               R. Rousseau       G Pabaton? ptre
L. Pellissier prêtre
              C Lenoir Ptre       J.H. Drapeau ptre». 


[Summary :
The church record for the burying of a priest in Montréal, Québec.]

jeudi 12 octobre 2017

Il s'est suicidé

Les registres de la paroisse de Sainte-Apolline de Patton pour le 18 novembre 1905 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 4   Alexandre Laprise 

   Le dix huit novembre dix neuf cent cinq, nous, curé soussigné, avons inhumé dans le cimetière de cette paroisse avec la permission du Coronaire du district de Montmagny, le corps de Alexandre Laprise qui s'est suicidé l'avant veille dans un moment d'aliénation mentale, tel que le comporte le verdict rendu par le jurés après enquête faite par le dit Coronaire ; à l'âge de quarante ans, époux de Dozilda Beaulieu, de cette paroisse. Etaient présents à la sépulture : Louis Blais, Eugène Gagnon Willie Langlois et Joseph Langlois, qui n'ont su signer. Lecture faite.
           J.M. Dubé, ptre».
 

[Summary :
The church record for the burying of a man in Sainte-Apolline de Patton, Québec.]

mercredi 11 octobre 2017

Un acte de baptême ou une annotation marginale ?

Les registres de la paroisse de Saint-Alban pour le 2 février 1908 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B 5 

à St Thuribe le 2 fev a ete baptisé Jos. Gérard Cirisse Marcotte. Charles». 

Noter que le tout est inscrit dans la marge. Vérification faite, les registres de la paroisse de Saint-Thuribe pour le 2 février 1908 font état de l'acte de baptême de «...Joseph Gerard Ciris Marcotte...» dont les parents résident à Saint-Alban. Il s'agit donc d'une annotation marginale dont la numérotation est superflue pour l'inscription dans le registre de Saint-Alban.
 

[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Saint-Alban, Québec.]

mardi 10 octobre 2017

À environ 30 pieds du portique

Les registres de la paroisse Sainte-Suzanne de Stanhope pour le 25 octobre 1918 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 10   Goyette Rév. Amédée. 

    Le vingt cinq octobre mil neuf cent dix-huit, nous, soussigné, avons inhumé en dehors de l'église paroissiale de Sainte Suzanne de Barriston, du coté de l’epitre a environ trente pieds du portique, le corps du Révérend Amédée Goyette, second curé résident de cette paroisse, décédé le vingt trois, en son  presbytère, âgé de soixante neuf ans, étant né à Saint Grégoire, comté d'Iberville le treize septembre mil huit cent quarante neuf du légitime mariage de Marcel Goyette & de Euphrosine Bessette. ordonné prêtre le 24 aout 1881 il a desservi cette paroisse en qualité de curé pendant trente et un ans. Etaient presents aux funérailles Joseph Octave Goyette, médecin, Beloni Eugène Goyette, marchand, Moise Goyette, marchand, frères du défont et Jean Eschile Isamion? pharmacien son beau frère, qui ont signé avec nous ainsi que plusieurs paroissiens.
[23 signatures suivent]».


[Summary :
The church record for the burying of a curate in Stanhope, Québec.]

lundi 9 octobre 2017

Aimé et non Émile

Les registres de la paroisse Saint-Bruno de Guigues pour le 7 mars 1906 font état de l'acte de baptême suivant :

«B 15   Joseph Émile    Lorrain.   Pitre alias (Aimé) 

Le sept mars mil neuf cent six, nous pretre curé de cette paroisse avons baptisé Joseph Emile, ne aujourd'hui du légitime mariage de Maxime Pitre et cultivateur et de Alice Samson de cette paroisse. Le parrain a été Horace Roy cultivateur du canton Duhamel et la marraine Christine Latour son épouse lesquels ainsi que le pere ont signé avec nous. Lecture faite.
         (Signe)
Horace Roy
Christine Latour
Maxime Pitre
                 J.A. Beauchamp ptre curé». 

Dans la marge, on peut ire l'annotation suivante :

«Aimé Pitre       Né le 7 mars 1906,
fils légitime de Maximien Pitre et
de Alice Samson tous
deux de St Bruno de
Guigues
Parrain Horace Roy,
marraine Christine Latour
re : Jgmt CS 1383
en date du 19/6/69
     J Bourque?». 

Noter que la modification du prénom est faite 63 ans plus tard.
 

[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Saint-Bruno de Guigues, Québec.]

dimanche 8 octobre 2017

Il paraissait n'avoir que quelques semaines

Les registres de la paroisse de Notre-Dame de Québec pour le 2 mai 1765 font état de l'acte de sépulture suivant : 

« + 

Le deux may mil sept cent soixante cinq a été inhumé un enfant illégitime dont on ne sait ni le nom ni l’age et qui paroissoit n’avoir que quelques semaines. etoit present michel la lime et autres

             ?   vicaire». 

L'identification correcte de cet enfant est impossible.
 

[Summary :
The church record for the burying of an unknown child in Québec, Québec.]

samedi 7 octobre 2017

Employé à la Banque du peuple

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Montréal pour le 26 juin 1856 font état de l'acte de baptême suivant : 

«863   Marie Jos. Octave Brault. 

Le vingt six juin mil huit cent cinquante six, Je prêtre soussigné ai inhumé Marie Joseph Octave décédé l'avant veille agé de huit mois fils de Sieur Joseph Leandre Brault employé à la Banque du peuple et de Dame Marie Leocadie Masson, de cette paroisse. Témoins Benjamin Desroches et Ignace Terriau qui ont déclaré ne savoir signer.
           H. Bauxel?. p.s.s.». 

Cette banque a été active à Montréal entre 1835 et 1895, année où elle a fermé ses portes.
 

[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Montréal,, Québec.]

vendredi 6 octobre 2017

La tête écrasée par un arbre

Les registres de la paroisse Saint-François d'Assise de la Longue Pointe pour le 23 avril 1752 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 13   charles goguet 

Le vingt toisieme jour du mois d'avril mil sept cens cinquante et deux a été inhumé dans le cimetiere par moy prestre et missionnaire de cette paroisse soussigné le corps de charles goguet agé de cinquante quatre ans décédé depuis deux jours lequel on a trouvé dans le bois. La teste écrasée par un arbre, En presence de jean baptiste archambault, Laurent janot, guillaume lompré, Lesquels ont déclaré ne scavoir signer de ce enquis suivant l'ordce
           fave ptre».
 

[Summary :
The church reccord for the burying of a man in Longue Pointe, Québec.]

jeudi 5 octobre 2017

Un contenu d'acte formaté

Les registres de la paroisse Saint-Patrice de Magog pour le 24 septembre 1908 font état de l'acte de baptême suivant :

«117   Fredette
 
Le vingt quatrième jour du mois de septembre
Mil neuf cent huit
a été baptisé par nous, prêtre soussigné,
Nom de l'enfant : Joseph-Israel-Ferdinand
Fils légitime,
ce jour
Nom et qualité du père : Ferdinand Fredette journalier
Nom de la mère : Délia Breton
Domicile des parents : de cette paroisse
Nom et qualité du parrain : Cyris Crépeau Rentier
Son domicile : de cette paroisse
Nom de la marraine : Célina Beauchemin
Son domicile : de cette paroisse
                   mot rayé nul           mot, en marge, bon
Le père absent
Le parrain n'a pu signer
La marraine n'a pu signer
                 J. Victor Lafontaine ptre vicaire». 

Une telle façon de faire a le mérite de servir d'aide mémoire pour le rédacteur. Noter que les mots pré imprimés sur le feuillet n'ont pas été en reproduits ici en italique.
 

[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Magog, Québec.]

mercredi 4 octobre 2017

Dans la province de Châteauguay

Les registres de la communauté des Soeurs Grises de Châteauguay pour le 15 février 1900 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 1   Soeur M.J. Sauvé dit Laplante. 

Le quinze février mil neuf cent, nous prêtre soussigné avons inhumé dans le nouveau cimetière situé dans l’Ile Saint Bernard, communément appelée "l’Ile des Sœurs" dans la province de Châteauguay le corps de Marie-Julie Sauvé dit Laplante, soeur de la Charité de l'Hôpital Général de Montréal, fille de Olivier Sauvé dit Laplante et de Julie Ouimet, décédée le treize du courant, sur la paroisse de Saint-Joseph de Montréal, à l'âge de quarante neuf ans, onze mois et vingt trois jours ; et de religion vingt sept ans cinq mois et vingt huit jours.
Etaient présents :
        Ovila Houle
        Edouard Marchand
                 Léandre Gagnier ptre». 

La notion de province fait vraisemblablement référence à une division propre à la communauté des Soeurs Grises.
 

[Summary :
The church record for the burying of a nun in Châteauguay, Québec.]

mardi 3 octobre 2017

Le parrain a fait défaut

Les registres de la paroisse Saint-Bernard de Lacolle pour le 8 mars 1886 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B. 14   Marie, Adéline Campbell 

Ce huit Mars, mil huit cent quatre vingt six, Nous prêtre soussigné Curé de cette paroisse, avons baptisé, Marie, Adéline, née le quatre, fille légitime de William Campbell journalier, et de Adéline Pinsonnault, de cette paroisse. La marraine a été Cécile Daignault épouse de Théophile Pinsonnault de St. Cyprien, qui ainsi que le père ont déclaré ne savoir signer, lecture faite.
                 L.G. Plamondon ptre». 

Dans la marge, on peut lire l'annotation suivante :
«Le parrain a fait défaut.».


[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Lacolle, Québec.]

lundi 2 octobre 2017

Apporté dans l'église sans en avertir

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 20 octobre 1764 font état de l'acte de sépulture suivant : 

« +   

Le vingt octobre mil sept cens soixante quatre a été inhumé un Enfant inconnu âgé de quelques mois au plus, qu’on a apporté dans l’Eglise, sans en avertir ; était present Joseph Dubois ./.
           J. fél. Récher Curé».
 

[Summary :
The church record for the burying of an unknown boy in Québec, Québec.]

dimanche 1 octobre 2017

La fille d'un vagabond

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 12 juillet 1814 font état de l'acte de mariage suivant : 

«M 40   jean quillet dit Tourangeault et Adélaïde Bernier 

Le douze juillet mil huit cent quatorze vû la dispense d'un ban de mariage et la publication des deux autres faite aux prônes de nos messes paroissiales entre jean quillet dit tourangeault imprimeur domicilié en cette ville, fils majeur de jean quillet dit tourangeault et de Marie Debigaré de cette paroisse d'une part, et Adélaïde Bernier, domiciliée en cette ville, fille mineure d'Amable Bernier vagabond et de Magdelaine Lepage tutrice, de cette paroisse d'autre part ; après plusieurs oppositions de la part du père de l’époux et plusieurs sommations de la part de celuici nous avons reçu leur mutuel consentement en vertu d’un jugement de la Cour du Banc du Roi et leur avons donné la bénédiction nuptiale de l'agrément de la mère de l'épouse et en présence de Jean Baptiste Pâquet et de joachim lavignon qui ont déclaré ne scavoir signer ainsi que l'épouse. L'époux a signé avec nous prêtre curé de Québec qui avons célébré ce mariage et qui avons en même temps légitimé suivant la forme prescrite, jean garçon âgé de quinze mois, lequel nous a été présenté par les époux qui ont déclaré être de leur fait commun
   Jean Quillet dit Tourangeau Fils
           J.A. Doucet ptre».
 

[Summary :
The church record for a marriage in Québec, Québec.]

samedi 30 septembre 2017

Trouvé mort dans le bois

Les registres de la paroisse Saint-Joseph de la Rivière des Prairies pour le 18 février 1752 font état de l'acte de sépulture suivant :

«S.   nicolas simon soldat 

Le dix huit fevrier de l'annee mil sept cent cinquante deux a eté inhumé dans le cimetiere de cette paroisse le corps de nicolas Simon soldat de la compagnie de gonville trouvé mort dans le bois sur le chemin qui conduit a la riviere des prairie avant hier ont eté presens Joseph Bazines capitaine de milice de st. Léonard et gabrie Oudin? qui ont declaré ne scavoir signer
       ?  ptre».
 

[Summary :
The church record for the burying of a soldier in Rivière des Prairies, Québec.]

vendredi 29 septembre 2017

Il était légitimement absent

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Bon Secours de Montebello pour le 17 juin 1870 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B 32   Marie O. Thomas Déjardin 

   Le dix sept juin mil huit cent soixante dix nous soussigné avons baptisé Marie Oriasis née ce jour de Laurent Déjardin voyageur et de Floristine Racicot de cette paroisse. Parrain Adolphe Thomas, marraine Julie Racicot qui ne savent signer, le père était légitimement absent.
           A M Bourassa ptre».
 

[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Montebello, Québec.]

jeudi 28 septembre 2017

Enseveli vers la porte

Les registres de la paroisse Nativité de Notre Dame de Bécancour pour le 14 juin 1762 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«Le quatorzième juin mil sept cent soixante deux, j'ai enseveli vers la porte qui donne dans le cimetière au côté droit en entrant au cimetière une fille d'Amable St. Pair et de Marie sa légitime épouse qui est morte en naissant et qui a été ondoyée par la femme de St. Pair experte.
/signé/   A.P. Gaumon Jésuite». 

Noter l'identification sommaire de l'épouse, l'emploi du terme enseveli fréquent dans les registres de cette paroisse à cette époque et, enfin, le fait qu'il s'agit d'un registre recopié. 


[Summary :
The chuch record for the byrying of a girl in Bécancour, Québec.]

mercredi 27 septembre 2017

Il sera ordonné prêtre

Les registres de la paroisse de Saint-Augustin-de-Desmaures pour le 21 octobre 1813 font état de l'acte de baptême suivant :

«Bapt    Joseph Tardif 

   Le vingt un octobre mil huit cent treize par Moi prêtre soussigné a été baptisé Joseph, né la veille du dit jour, du légitime mariage de Jean Baptiste Tardif, journalier résidant à Saint-Augustin, & de Josephte Drolet. parrein Joseph Drolet ; marreine Marie Jobin qui tous ont déclaré ne savoir signer.
              A. Lefrançois ptre». 

Dans la marge, on peut lire l'annotation suivante :
«Prêtrise (11 déc. 1836)». 

Pour l'église catholique, le contenu de certaines annotations marginales a davantage de signification que d'autres.
 

[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Saint-Augustin-de-Desmaures, Québec.]

mardi 26 septembre 2017

Fils de ?

Les registres de la paroisse de Saint-Augustin-de-Desmaures pour le 26 décembre 1750 font état de l'acte de sépulture incomplet suivant : 

«S. 

Lan mil sept cent cinquante levint six decembre par moy prestre a eté inhumé dans le cimetiere de cette paroisse selon les formes prescrites par l'Eglise le corps de             agé d'environ un mois fils de               et de                    En presence de pierre tessier & pierre amiot qui ont declare nescavoir signer dece requis suivant lordce
   ?   ptre».


[Summary :
The church record for the burying of an unknown boy in Saint-Augustin-de-Desmaures, Québec.]

lundi 25 septembre 2017

Lavallée ?

Les registres de la paroisse Sainte-Trinité de Contrecoeur pour le 28 mars 1860 font état de l'acte de baptême suivant :

«B. 27   Marie Marguerite 

   Le vingt-huit Mars, mil huit cent soixante, Nous, prêtre soussigné, curé de cette paroisse, avons baptisé Marie Marguerite, née avant-hier, de parents inconnus. Le parrain a été Jean Métivier et la marraine Marguerite Fleury qui ont déclaré ne savoir signer.
             (Signe) Frs. Ls. L'Heureux, Ptre». 

Dans la marge, on peut lire l'annotation suivante :
«(illégitime ) Lavallée veuve de Clément Chagnon a épousé Gélase Charron à Verchères le 16 juillet 1926». 

De quelle façon expliquer le nom de famille Lavallée ? À son premier mariage avec Clément Gagnon le 16 juillet 1926 dans la paroisse Saint-Antoine-sur-Richelieu, elle est décrite comme «...Marguerite Lavallée fille mineure de Charles Lavallée & de Juliette Gosselin, de cette paroisse...».
 

[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Contrecoeur, Québec.]