samedi 27 août 2016

Deux décès rapprochés

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 9 février 1858 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S 37 

Le neuf février mil huit cent cinquante huit, Nous prêtre de Québec avons inhumé dans le cimetière S Louis le corps de Thomas François Arthur, et de Catherine enfants de Thomas Gauvin, Ecuyer et de Dame Cécile Célina Buteau, décédés l'un le sept, l'autre le huit courant en cette paroisse, agés le premier de trois ans et huit mois, le second de dix-huit mois. Présents Germain Cayouette et George Audette qui n'ont pu signer.
                 J.F.S. Drolet ptre». 

Noter que la mention des trois prénoms du garçon. 


[Summary :
The church record for the burying of two children in Québec, Québec.]

vendredi 26 août 2016

Un petit ménage dans le registre

Les registres de la paroisse de Saint-Augustin de Desmaures pour l'année 1760 font état de l'information suivante : 

«Etat des papiers et feuilles volantes qui regardent les actes de Baptemes, Mariages et Sepultures de la paroisse de St. Augustin qui n'ont point eté mis en ordre de Registre depuis 1759 jusqu'en 176 5 reduit en deux chapitres, dont l'un regarde les actes dont la datte n'est pas marquée, et l'autre dont la datte est marquée.». 

Un bel exemple de la qualité de la tenue des registres par l'église catholique, ce même quelques années après leur rédaction. Sur un autre plan, une façon d'illustrer l'importance de la date dans les registres de l'état civil.

 
[Summary :

Some information about the keeping of the church records in Saint-Augustin de Desmaures, Québec.]

jeudi 25 août 2016

Et son prénom usuel était ?

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 15 août 1875 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 71   Marie Virginie Aloysia Mélita Verret 

Le quinze août mil huit cent soixante-quinze, nous Prêtre, soussigné, Procureur de l'Archevêché de Québec, avons inhumé dans le cimetière de Belmont, le corps de Marie Virginie Aloysia Mélita, enfant légitime d'Ambroise Hector Verret écuyer, Secrétaire de la Compagnie du Chemin de Fer de la Rive Nord, et de Dame Bridget Donnelly, décédée l'avant-veille, en cette paroisse, à l'âge de six mois et cinq jours. Présents à l'inhumation Joseph Shehyn et Ambroise Hector Verret, écuyers, soussignés avec nous. Lecture faite.
Joseph Shehyn
A.H. Verret          J.P. Bolduc ptre».


[Summary :
The church record for the burying of a girl in Québec, Québec.]

mercredi 24 août 2016

Un acte de sépulture oublié l'an dernier

Les registres de la paroisse de Saint-Pamphile pour le mois de février 1902 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 35. (Année 1901)   Jos. Ernest Jean. 

Le vingt décembre, mil neuf cent un, nous curé soussigné, avons inhumé dans le cimetière de cette paroisse le corps de Joseph Ernest décédé l'avant-veille, agé d'un mois et vingt jours, fils légitime de Armand Jean, journalier, et d'Apolline Dorval, de cette paroisse. Présents : Armand Jean et Napoléon Godbout qui n'ont su signer. Lecture faite. Quatre mots en marge bons.
C.A.A. Talbot, curé». 

Dans la marge, on peut lire l'annotation suivante :
«(acte oublié l'an dernier . C.A.A.T. ptre)». 

Noter que la numérotation de l'acte est celle de l'année 1901. 

 
[Summary :
The church record for the burying of a boy in Saint-Pamphile, Québec.]

mardi 23 août 2016

Fils de parents non mariés

Les registres de la paroisse Saint-François de Sales pour le 14 janvier 1751 font état de l'acte de baptême suivant : 

«Bapt.   Loüis Lafeuillade 

Le quatorzieme janvier de l'année mil sept cent cinquante et un a eté baptisé par nous curé de cette paroisse Loüis né le jour precedent au soir fils de Joseph Lafeüillade et de marie Anne Parent non maries le parain a été François Brunet et la maraine Marguerite Normandin qui ont declaré ne scavoir signer de ce enquis suivant l'ord.
                     Poulin ptre». 


[Summary ;
The church record for the baptism of a boy in Saint-François de Sales, Québec.]

lundi 22 août 2016

Le nombre d'actes dans les registres de l'état civil (bis)


Un billet a été publié le 1er novembre 2011 sur ce sujet.

Le présent billet met à jour les données jusqu'à la fin de l'année 2015. Il est à noter que ces dernières ont été ventilées en partie autrement en fonction de certaines années clés pour la généalogie au Québec dont :
- 1926, début de la confection du Registre de référence à l'état civil
- 1940, première année[1] des microfilms de la Collection Drouin
- 1994, entrée en fonction du Directeur de l'état civil. 

Ces données se ventilent comme suit :
du début de la Colonie à la fin de 1876 (soit une période de 155 ans)
            4 215 000 actes pour la population catholique
            et 452 726 actes pour la population non catholique
            pour un total de 4 667 726 actes ; 

de 1877 à 1899 (soit une période de 23 ans)
            1 244 589 N
               222 787 M
               716 827 D
            pour un total de 2 184 203 actes pour la population française
            et 316 718 actes pour la population anglaise
            pour un total de 2 500 921 actes ; 

de 1900 à 1925 (soit une période de 26 ans)
            2 004 652 N
               386 507 M
               887 523 D
            pour un total de 3 278 682 actes ; 

de 1926 à 1940 (soit une période de 15 ans)
            1 200 839 N
               314 655 M

               513 308 D

            pour un total de 2 028 802 actes ;
 

de 1941 à 1993 (soit une période de 53 ans)
            5 746 971 N 
            2 071 690 M

            2 074 621 D

            pour un total de 9 893 282 actes ;
 

de 1994 à 2015 (soit une période de 22 ans)
            1 806 336 N
               502 799 M
            1 242 593 D
            pour un total de 3 551 728 actes.

Le grand total est de : 25 921 131 actes.


Commentaires :
- si on prend en compte un nombre moyen de 11 informations requises par la réglementation pour chaque acte [B = 11 ; M = 13 ; S = 10], on totalise au minimum plus de 285 millions d'informations, une masse considérable ;
- la Collection Drouin comprend un nombre total estimé de 12 476 131[2] d'actes jusqu'à la fin de 1940, soit 48,01 % du total des actes ; en d'autres termes, un chercheur a présentement accès aux images des actes de l'état civil que pour moins d'un acte sur deux ;
- en ce qui a trait à la copie religieuse du registre, les chercheurs ont présentement accès aux images des actes jusqu'en 1876, soit 20,8 % des actes jusqu'à la fin de 1993 ;
- à son entrée en fonction le 1er janvier 1994, le Directeur de l'état civil (DEC) avait estimé[3] à 17 millions le nombre total d'actes, alors qu'il y en avait 22 369 403 ;
- depuis l'entrée en fonction du DEC jusqu'à la fin de 2015, on compte 3 551 728 actes, soit 13,6 % du total des actes ;
- ces dernières années, le nombre d'actes s'accroît d'environ 170 000 par année.


[1] Des microfilms couvrent d'autres années pour certaines paroisses.
[2] Dans un tableau inséré dans un mémoire présenté devant la Commission Bouchard-Taylor en septembre 2007, Jean Pierre Pepin avait estimé ce nombre à 11 685 000 actes.
[3] Source : Jonathan Boisvert, Le Directeur de l'état civil : au coeur de la vie des citoyens depuis 20 ans, L'Ancêtre, numéro 310, volume 41, printemps 2015 p. 174.

dimanche 21 août 2016

Un anonyme Bourdages

Les registres de la paroisse Saint-Charles de Caplan pour l'année 1867 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 3   Anonyme Bourdages.
 

 


                         F.X. Bossé ptre M.». 

Cet acte est placé entre un acte de sépulture du 10 juin et un acte de baptême du 28 juillet 1867. Noter l'absence de nombreuses informations pourtant requises pour une acte de sépulture. 


[Summary :
The church record for the burying of an anonymous child in Caplan, Québec.]