samedi 28 février 2015

Un enfant de Charles Pepin

Les registres de la paroisse Saint-Pierre les Becquets pour le 25 juillet 1749 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«Lan mil sept cent quarante neuf le vingt quatre de juillet est decedé dans cette paroisse un enfant issu du legitime mariage de charles pepin et de marie louise lavigne après avoir été baptisé a la maison par jean baptiste herbecq sans les ceremonies de leglise Son corps a ete inhume dans le cimetiere de cette eglise le vingt cinq du presens mois enpresence de joseph maillot et de ?   Dubuc avec les ceremonies accoutumees enfoi de quoy jay signé
parent ptre». 

Noter la façon particulière d'indiquer que l'enfant n'a été qu'ondoyé de même que l'absence de mention du sexe de cet enfant pas indiqué.
 

[Summary :
The church record for the burying of an infant in Saint-Pierre les Becquets, Québec.]

vendredi 27 février 2015

Des parrain et marraine bien identifiés

Les registres de la paroisse Notre-Dame du Rosaire de Ville-Marie pour le 2 décembre 1900 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B. 108   Joseph Séraphin Barrette 

Le deux décembre mil neuf cent, nous, prêtre soussigné, avons baptisé Joseph Séraphin, né le vingt-sept du mois dernier, fils légitime de Léandre Barrette cultivateur et de Albina Lambert, de cette paroisse. Le parrain a été Séraphin Baril, fils de Joseph Baril père et petit cousin de l'enfant, et la marraine Emma Morin  fille de François Morin et petite cousine de l'enfant, aussi de cette paroisse, lesquels ainsi que le père ont signé avec nous. Lecture faite.
+ Séraphin Baril       Emma Morin
Léandre Barrette       J.H. Perrault ptre». 

Dans la marge, on peut lire l'annotation suivante :
«a épousé le 25 janvier 1928 à Lorrainville Marie Léontine Bernèche». 

Assez souvent, les parrain et marraine sont identifiés correctement, un atout pour la recherche. Noter qu'il s'agit de la copie religieuse du registre.
 

[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Ville-Marie, Québec.]

jeudi 26 février 2015

In a fit of lunacy

Les registres de l'Anglican Cathedral Holy Trinity Church de Québec pour le 30 août 1804 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«Richards buried 

William Richards, Quarter Master, in His Majesty's Sixth Regiment of Foot, aged about thirty five years, died, (from trowing himself out of a window in a fit of lunacy) August the twenty ninth, and was buried August the thirtieth, in the year of our Lord one thousand eight hundred and four.
By me Father Jehosaphat Mountain
Deputy Chaplain of the Garnison of Quebec
Present   ?  ? Sixth Reg
 William Small Corporal 6th Regt his mark  +». 

Dans plusieurs actes de sépulture tant dans les registres catholiques que non catholiques, il est fréquent de mentionner que le défunt qui s'est suicidé n'avait plus sa raison.


[Summary :
The church record for the burying of a man in Québec, Québec.]

mercredi 25 février 2015

Duval et non Dugal

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 16 juin 1887 font état de l'information suivante relative à une modification d'un nom de famille. 

À la suite d'un jugement de la Cour supérieure daté du 14 octobre 1916, le nom de famille d'un garçon prénommé Pierre Israel Rodolphe, fils de Pierre Duval et de Joséphine Alma Georgiana Poliquin, est modifié de Dugal en Duval; cette information est inscrite dans une annotation marginale. La lecture du jugement de la Cour supérieure nous apprend que le prénom usuel du requérant est le premier de ses trois prénoms au baptême, soit Pierre.

Noter le délai de plus de 29 années entre la naissance de ce garçon et la date du jugement de la Cour supérieure.
 

[Summary :
The church record for the change of a surname in Québec, Québec.]

mardi 24 février 2015

Un acte de baptême et celui qui le précède

Les registres de la paroisse Saint-Roch de Québec pour le 17 février 1833 font état de l'acte de baptême suivant :

«B. 67 & 68   Marie Caroline & Marie Césarie 

Le dix-sept Février mil huit cent trente-trois, nous Prêtre soussigné Vicaire de Saint Roch de Québec avons baptisé Marie Césarie née la veille et Marie Caroline née le même jour de légitime mariage de parens inconnus. Le parrain de Marie Césarie a été Gabriel Belleau &, la marraine Marie Marcoux; le parrain de Marie Caroline a été Augustin Blais & la marraine Charlotte Lortie qui n'ont sû signer. Un mot rayé nul.
G. Lévêque ptre». 

Dans la marge, on peut lire l'annotation suivante :
«Inconnues». 

Tout juste avant cet acte, un acte nul incomplet avait été rédigé. Les différences sont à la fois nombreuses et de taille :
- les jumelles sont dites nées le même jour
- Marie caroline est mentionnée en premier
- leurs parents de légitime mariage sont identifiés comme étant Augustin Blais et Charlotte Paquet de cette paroisse
-par ailleurs, les parrain et marraine de Marie Caroline sont les mêmes. 

Un bel exemple où la consultation d'un acte dans le registre même est davantage riche en informations.
 

[Summary :
The church record for the baptism of twin girls in Saint-Roch, Québec.]

lundi 23 février 2015

Elle est née le ?

Les registres de Bonaventure pour le 28 novembre 1894 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B 67   Marie Ella Caillouette 

Le vingt-huit novembre mil-huit-cent-quatre-vingt-quatorze, nous soussigné vicaire de cette paroisse avons baptisé Marie Ella fille légitime de Janvier Caillouette cultivateur, et de Marie Arsenault de cette paroisse. Le parrain a été Joseph Arsenault représenté par nous, et la marraine Angèle Lucas, grand-père et grand'mère de l'enfant. Le père et la marraine ont signé avec nous. Lecture faite.
Jeanvier Cailouette
Angèle Lucas    T. H. Biron ptre». 

Un des effets de l'absence de mention de la date de naissance est d'empêcher d'effectuer de façon précise le calcul de l'âge. Cette fille fait partie de la cinquième génération des descendants de Gilles Caillouet.
 

[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Bonaventure, Québec.]

dimanche 22 février 2015

Simplement ondoyée

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Bons Secours de Montebello pour le 6 août 1827 font état de l'acte de baptême suivant : 

«67 Bapt de Jeanne Ander 

Le six d'aoust mil huit cent vingt sept j'ai baptisé jeanne née le vingt six mars dernier du légitime mariage de William Ander Aubergiste dans le township de Hawkesbury et de Luce Terrien ne s'étant trouvé personne pour tenir l'enfant sur les fonts je l'ai simplement ondoyée
  ?   ptre». 

On peut s'étonner que ce prêtre n'a pas baptisé l'enfant en se désignant lui-même à titre de parrain par exemple; un bel exemple de discrétion mal assumée. 

 
[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Montebello, Québec.]