mercredi 1 octobre 2014

Un acte de mariage incomplet

Les registres de la paroisse Sainte-Suzanne de Stanhope pour le 10 décembre 1885 font état de l'acte de mariage suivant : 

«M-5.   Roby Joseph et M Florentia Uukebery 

Le six novembre mil huit cent quatre vingt cinq, nous, prêtre, curé, soussigné, avons, après avoir obtenu les dispenses nécessaires, béni le mariage de Joseph Roby et Mary Florentia Ukebery avec les cérémonies autorisées en pareilles circonstances l'épouse a signé avec nous, lecture faite.
Florenti?   Roby       L.F. Coderre ptre». 

Noter l'absence de plusieurs informations requises par la réglementation et le fait que la mariée ne signe pas de son nom de fille.
 

[Summary :
The church record for a marriage in Stanhope, Québec.]

mardi 30 septembre 2014

Ondoyée à la maison par une personne de confiance

Les registres de la paroisse de Havre St-Pierre pour le 1er mai 1873 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B 22   Marie Florida Leblanc 

Le premier mai mil huit cent soixante treize, nous missionnaire soussigné avons supplée les cérémonies du baptême à Marie Florida née le dix novembre dernier et ondoyée à la maison par une personne de confiance, fille légitime de Bruno Leblanc pêcheur et de Elisabeth Huard de la Rivière au Tonner. Parrain Edouard Dugauy marraine Marguerite Loisel épouse du parrain qui ont déclaré ne savoir signer ainsi que le père.
J.C. Perron ptre mis.». 

Dans plusieurs actes de l'état civil, un prêtre catholique doit jauger le confiance qu'il a dans certaines personnes; certains cas d'ondoiement en constituent de bels exemples. Noter le délai de plus de cinq mois entre la date de naissance  et celle du baptême de même que la graphie particulière du toponyme.
 

[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Havre St-Pierre, Québec.]

lundi 29 septembre 2014

Levac et non Levesque

Les registres de la paroisse Saint-Médard de Côteau-Station pour le 9 décembre 1896 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B. 30e   Joseph Hector Avila Levesque 

Le neuf décembre, mil huit cent quatre-vingt seize, nous soussigné, desservant de Saint Médard , avons baptisé Joseph Hector Avila né hier du légitime mariage de François Xavier Levesque (X), cultivateur et de Imelda Méthot, de la paroisse de Saint Zotique. Le parrain a été Julien Méthot , grand père de l'enfant, la marraine a été Emélie Lalonde, son épouse, grand'mère de l'enfant aussi de la paroisse de Saint Zotique. Le parrain et le père ont signé avec nous, la marraine a déclaré ne savoir signer. Lecture faite.
Julien methot        Xavier levac       J.A. Lippé ptre dess.». 

Dans la marge, on peut lire l'annotation suivante :
« (X) Levac   corrigé d'après  jug't no 312 rendu en Cour sup. dist. de Montréal le 8 mars 1934 par l'Hon Fabien Surveyer. Copie de ce jug't est jointe au folio 10 de ce registre P. Lalime D.P.C.S.». 

Noter qu'il s'agit de la façon officielle et de loin la plus sûre d'apporter une modification au texte d'un acte de l'état civil.
 

[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Côteau-Station, Québec.]

dimanche 28 septembre 2014

Inhumée deux mois plus tard

Les registres de la paroisse Saint-Pierre et Saint-Paul de Baie Saint-Paul pour le 7 mai 1892 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 24   Agnès Perron  Soeur tertiaire franciscaine séculière dite Marie de Bonsecours. 

Le sept mai mil huit cent quatre vingt douze, nous prêtre vicaire soussigné avons inhumé dans le cimetière de cette paroisse le corps de Agnès Perron fille de Moyse Perron, contre-maître au Couvent du Sacré Coeur de Montréal, et de Emilie Duplessis en religion, Soeur Marie de Bonsecours, religieuse tertiaire franciscaine séculière de la communauté de l'hospice Ste Anne de cette paroisse, décédée à Worcester, Massachuset, Etats-Unis, le sept mars dernier, âgée de trente six ans. Furent témoins, Moyse Perron, père de la défunte, Cléophas Côté, et plusieurs autres qui n'ont pu signer, lecture faite.
H. Gaudreau ptre vic.». 

Un rappel que la fondation de la communauté des Petites franciscaines de Marie a ét fondée aux États-Unis. Noter le délai de deux mois entre la date du décès et celle de l'inhumation; le corps avait été transporté à Montréal par train et placé dans un charnier.
 

[Summary :
The church record for the burying of a nun in Baie Saint-Paul, Québec.]

samedi 27 septembre 2014

S'assurer de bien prénommer les personnes

Les registres de la paroisse Sainte-Trinité de Contrecoeur pour le 28 décembre 1889 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B 91   Marie-Agnès St-Onge. 

Ce vingt huit décembre, mil huit cent quatre vingt neuf, nous, prêtre curé, soussigné, avons baptisé Marie Agnès née ce jour du légitime mariage de Damase X St Onge et de Priscoevie? BGeques?, de cette paroisse. Parrain, Mathias Giguère, cultivateur, marraine, Rose de Lima X St ONge son épouse, tous deux soussignés. Le père a déclaré ne savoir signer, lecture faite.
Délina St Onge        Mathias giguere        J Dequoy ptre curé». 

Dans la marge, on peut lire les annotations suivantes :
« x Le père s’appelle Thomas, et non Damase. J. Ducharme pr».

« xx La marraine s’appelle Delina et non Rose de Lima  J. Ducharme pr».
 

Un bel exemple de vérification ultérieure faite au regard d'une partie de l'information contenue dans un acte de l'état civil.
 

[Summary :
The church record for the baptism of a girl  in Contrecoeur, Québec.]

vendredi 26 septembre 2014

Un acte nul erroné

Les registres de la paroisse Saint-Norbert de Cap-Chat pour le 9 janvier 1865 font état de l'acte de baptême nul et biffé suivant : 

«B 2   Joseph Pelletier 

Le neuf janvier mil huit cent soixante et cinq, nous prêtre soussigné avons baptisé Joseph né le veille du légitime mariage de Isidore Pelletier cultivateur et de Clarisse Roy de cette paroisse. Le parrain Théodore Roy et la marraine Marguerite Dugas n'ont pu signer. Le père présent.
L.N. Bernier ptre.». 

Dans la marge, on peut lire l'annotation suivante :
«Répétition». 

Dans l'acte de original daté du 8 janvier 1865, l'enfant est dit «...être né la veille...», soit le 7 !
 

[Summary :
The void church record for the baptism of a boy in Cap-Chat, Québec.]

jeudi 25 septembre 2014

«...par une traînée de bois qui l'écrasé...»

Les registres de la paroisse Saint-Charles de Charlesbourg pour le 25 novembre 1711 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«Sep. de pierre levreau 

Le vingt cinquiesme jour du mois de novembre de l'année mil sept cent onze a eté inhumé dans le cimetiere de cette paroisse par nous prestre pierre Levreau agé denviron cinquante et quelques années mort dune mort subite du jour d'hyer par une traînée de bois qui l'a écrasé habitant de st. antoine ont eté present a son inhumation Jean Boileau & nicolas Thibault.
LeBoullenger ptre». 

Noter l'imprécision de l'âge du défunt.
 

[Summary :
The church record for the burying of a man in Charlesbourg, Québec.]