mardi 31 mars 2015

Signer au bas du bon acte de mariage

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 15 avril 1912 font état d'une information particulière; au bas de l'acte de mariage entre Charles Cooper Levallée et Marie-Antoinette Comeau, on peut lire les annotations suivantes :

«…voir les signatures au bas de l’acte précédent sauf celle du prêtre»

«Ces signatures devraient se trouver au bas de l’acte précédent  C. Labrecque ptre». 

Le pendant de ces annotations se trouve au bas de l'acte précédent daté du même jour et relatif au mariage entre Pierre Joseph alias Josaphat Blouin et Marie Clothilde Emma Valéda Bureau.

Le rédacteur de ces annotations diffère des rédacteurs de ces deux actes de mariage. Un point étonnant, le protonotaire n'a pas relevé cette situation dans son examen de conformité du registre.
 

[Summary :
Some annotations about the church record for two marriages in Québec, Québec.]

lundi 30 mars 2015

Un acte de baptême nul repris

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Natashquan pour le 4 avril 1903 font état de l'acte de baptême suivant :

«B. 9   Jos. Jean Adélard Lapierre 

Le quatre avril, mil neuf cent trois, nous prêtre soussigné avons suppléé les cérémonies du baptême à Joseph Jean Adélard, ondoyé à la maison, né ce jour, fils issu du légitime mariage de Jean Lapierre, pêcheur et de Eliose Lapierre, de cette mission. Le parrain a été Alfred Vigneault, jr, et la marraine Diana Lapierre, aussi de cette mission, soussignés avec nous. Le père absent. Lecture faite.
Alfred Vigneault         Dianna Lapierre        Thos Dufour, ptre». 

Tout juste avant, on peut lire l'acte nul suivant :
«B. 9 

Le quatre avril, mil neuf cent trois, nous prêtre soussigné avons baptisé                                                         né ce jour, fils issu du légitime mariage de Jean Lapierre, pêcheur et de Eliose Lapierre, de cette mission. Le parrain a été». 

L'hypothèse la plus vraisemblable qui explique cette situation tient au fait que le prêtre a voulu «prendre de l'avance» pour la rédaction de l'acte mais sa tentative a été déjouée du fait de l'ondoiement de l'enfant. Sur un autre plan, noter la graphie du prénom de la marraine dans le texte et la signature au bas de l'acte.
 

[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Natashquan, Québec.]

dimanche 29 mars 2015

Décédé des fièvres scarlatines

Les registres de la paroisse de Saint-Tite pour le 1er décembre 1893 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 33   Alexandre Désy 

Le premier décembre mil huit cent quatre vingt treize nous Prêtre curé soussigné avons inhumé dans le cimetière de cette paroisse le corps de Alexandre Désy décédé ce jour des fièvres scarlatines et inhumé sur l'ordre du Docteur Emile Lacoursière, à l'âge de quatre ans; garçon legitime de Olivier Désy journalier et de Octavie Thiffault de cette paroisse. Présents a l'inhumation Docteur Lacoursiere et Mérule de Lachevrotière qui n'ont pu signer.». 

Noter que le rédacteur n'a pas signé au bas de l'acte.
 

[Summary :
The church record for the burying of a boy inSaint-Tite, Québec.]

samedi 28 mars 2015

Morte dans les douleurs de l'enfantement

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Montréal  pour le 10 novembre 1857 font état de l 'acte de sépulture suivant : 

«1811   Bridget hoganham 

Le dix novembre mil huit cent cinquante sept, je prêtre soussigné ai inhumé Bridget hoganham, décédée le neuf du courant à la Maternité de Sainte Pélagie veuve de Michel Moriorty?, âgée de vingt quatre ans, arrivée d'Irlande depuis trois semaines, morte dans les douleurs de l’enfantement, et avec elle son enfant, ondoyé. Témoins Benjamin Desroches et françois Xavier Champagne qui ont déclaré ne savoir signer.
F Aoustin ptre de SS.».
 
Noter qu'il s'agit d'un acte commun.
 

[Summary :
The church record for the burying of a a woman in Montréal, Québec]

vendredi 27 mars 2015

Le fils d'un homme de pouvoir

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 10 mai 1875 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 46   Chs. Ed. Joseph Hector Langevin 

Le dix mai mil huit cent soixante quinze, nous Vicaire de Notre Dame de Québec, soussigné, avons inhumé dans le cimetière de Belmont, le corps de Charles Edouard Joseph Hector, enfant légitime de l'Honorable Hector Langevin, Compagnon du Très Honorable Ordre du Bain, Membre du Conseil Privé de Sa Majesté pour le Canada, et Chevalier Commandeur de l’Ordre de St Grégoire le Grand, et de Dame Marie Justine Têtu, décédé la veille, en cette paroisse, à l'âge de treixe mois et neuf jours. Présents : Noé Langevin, Alfred Langevin et Guillaume Talbot, écuyers, soussigné avec nous. Lecture faite.
N. Langevin       Alfred Langevin       G. Talbot       CA Godbout ptre». 

La mention des titres du père de l'enfant n'est pas neutre.
 

[Summary :
The church record for the burying of a boy in Québec, Québec.]

jeudi 26 mars 2015

Décédé et inhumé à quelle date ?

Les registres de la paroisse Saint-Joseph de Maskinongé pour le 3 novembre 1748 font état de l'acte de sépulture suivant : 

« +   modeste belhere 

lan mil sept cent quarante huit le trois octobre par moy prestre missionnaire de masquinongé ont eté supplees les ceremonies funeraires à modeste belhere qui avoit eté enterré par les paroissiens de ladite paroisse nayant point de curé et nayant point pu avoir de pretre voisin pour faire le dit enterrement de ce garcon agé de saize ans environ fils de jacque belhere et de genevieve Viens? sa femme presens aladite ceremomie ducheny et antoine lemire qui a declaré ne scavoir signer ledit ducheny a signé  avec moy
youville ptre». 

De semblables situations se rencontrent dans les territoires nouvellement peuplés. Noter que la date du décès et celle de l'inhumation ne sont pas connues.
 

[Summary :
The church record for the burying of a boy in Maskinongé, Québec.]

mercredi 25 mars 2015

Si vous cherchez ces baptêmes

Les registres de la paroisse La Visitation de la Pointe-du-Lac pour l'année 1816 font état de l'information suivante : 

«Nota   les baptemes qui ne sont pas ici se trouveront dans les registres de Trois Rivières». 

La mention d'une telle information n'est pas très fréquente dans les registres de l'état civil; elle st placée à la fin du registre pour cette année.
 

[Summary :
The the church records of la Pointe-du-Lac, Québec.]